Cycle 2 - Le monde du vivant

Du papyrus au papier

Version imprimable
Grande section - Ecole maternelle Anatole France - Antony (2002/2003)
 
DEFI : Comment fabriquer du papier avec des tiges de papyrus ?


- Niveau : Cycle 2
- Classe : Grande section - Ecole maternelle Anatole France - Antony
- Libellé : Comment fabriquer du papier avec des tiges de papyrus ?


Matériel

- Eau ;
- Tiges de papyrus ;
- Paire de ciseaux ;
- Épluche légumes ;
- Marteau ;
- Rouleau à pâtisserie ;
- Feuille de papier absorbant ;
- Presse.


Démarche pédagogique

Situation de départ
- Travail sur le thème de l’Egypte ;
- Apporter du papyrus et leur demander "Comment les égyptiens fabriquaient-ils ce papier ?"

Hypothèses des élèves
- Concernant les "produits" utilisés, les élèves observent le papyrus et donnent plusieurs idées : avec du bois, du chiffon, du papier, de l’herbe, de la paille... et pourquoi pas du papyrus ? D’où une recherche sur le papyrus, qu’est-ce que c’est ? Où peut-on en trouver, l’acheter ? ou mieux encore le planter et le faire pousser !
- Nous avons fait pousser du papyrus en classe mais il a fallu aussi en acheter pour réaliser nos expériences car notre récolte n’était pas suffisante. D’autre part, il y existe aussi un problème de timing entre le moment où on plante, le moment où on récolte et le temps que prennent les manipulations. Cependant, il est conseillé de faire ce travail de jardinage avec les élèves pour qu’ils comprennent bien que le papyrus est une plante ;
- Concernant le mode de fabrication, si les élèves n’ont pas beaucoup d’idées, on peut expliquer celui du papier recyclé pour aider les enfants (car il y a beaucoup de ressemblance entre les deux procédés) ;
- On peut aussi leur donner des indices en leur faisant bien observé le "tissage" du papyrus ;
- Le travail peut aussi être guidé par le matériel apporté par l’enseignant et mis à disposition dans la classe (tiges de papyrus, paire de ciseaux, épluche légumes, marteau, rouleau à pâtisserie, feuille de papier absorbant, presse) ;

Déroulement des séances
- A partir de leurs différentes hypothèses, laisser les enfants manipuler par petits groupes : chaque groupe peut explorer une hypothèse et observer le résultat ;
- Pour amener une classe vers le défi proposé, on peut suivre les étapes suivantes :
a) Formuler des hypothèses avant d’expérimenter : "que va-t-il se passer selon moi ?" et "pour quelles raisons ?" Ce travail favorise l’expression orale des élèves ;
b) Manipuler pour observer : les hypothèses sont-elles validées ?
c) Classer les mode de fabrication selon leur "réussite" (suite aux manipulations) d)Comparaison et mise en relation des résultats obtenus dans les divers groupes (moment d’échanges collectifs) ; e)Traces écrites collectives et individuelles (dessins) pour consigner les résultats observés ;
- Ne pas oublier de prendre les manipulations en photo : C’est un bon support pour des séances de langage très productives pendant lesquelles les élèves reformulent ce qu’ils ont vécu et observé, font une analyse critique des expériences faites et en proposent d’autres complémentaires.


Remarques

Renseignements pratiques
Pour guider les enfants vers la réalisation de papier à partir de tiges de papyrus, il peut être utile pour l’enseignant de connaître cette recette de fabrication :
- Couper les feuilles et ne garder que la tige ;
- Enlever l’écorce des tiges ;

- Couper les tiges en lamelles fines avec un épluche légumes.

- Placer les lamelles verticalement puis horizontalement sur une planche de bois (ou planche à découper) ;
- Arroser de quelques gouttes d’eau ;
- Taper les lamelles avec un marteau puis les écraser avec un rouleau à pâtisserie ;

- Placer le tout entre deux feuilles de papier absorbant ;
- Repasser le rouleau à pâtisserie une dernière fois avant de mettre la feuille sous presse ;
- Laisser sécher quelques jours.

Conseils pour rendre le travail plus aisé :
- Choisir des tiges de papyrus assez grosses (sinon il est plus difficile de couper des lamelles) ;
- Se servir d’un épluche légumes bien aiguisé ;
- Se servir d’une vraie presse.

Difficultés rencontrées
- Les élèves devaient travailler par groupe. Il a fallu leur montrer comment mettre leurs idées en commun et se répartir les tâches.


Prolongements du défi

Autres défis
- Fabriquer du papier recyclé ;
- Fabriquer de la couleur à partir de végétaux.

Ouverture vers d’autres thèmes
- Le papier est le matériau essentiel d’un livre ou d’un journal —> invention de l’imprimerie, différents alphabets dans le monde, fabrication d’un journal ;
- Etude des différentes sortes de papier (journal, glacé, calque, canson, carton,...).


Résultats possibles du défi

Phénomènes observés
- Plus les lamelles sont coupées fines, plus la feuille de papier obtenue est transparente ;
- Plus les lamelles sont coupées fines, plus le collage des lamelles entre elles est aisé ;
- Les lamelles collent grâce à la sève et à l’eau ;
- Les lamelles ne collent pas si on les fait bouillir dans l’eau ;
- Si on ne fait pas sécher la feuille obtenue sous une presse, les lamelles ne collent pas entre elles ;
- Si on place la feuille obtenue entre deux feuilles de papier absorbant, elle sèche mieux (on peut même changer délicatement le papier en cours de séchage) ;
- Si on arrose les lamelles avec du jus de citron, elles restent blanches.

Facteurs à faire varier
(Attention ! Ne faire varier qu’un facteur à la fois et observer.)
- Tiges de papyrus : grosseur, qualité, façon de les couper, de les éplucher en lamelles, façon de les disposer les unes par rapport aux autres, quantité de produit utilisé ;
- Séchage :durée de séchage, avec ou sans feuille absorbante ;
- Presse : avec ou sans presse, différentes poids, durée de la presse.


Bibliographie

- "La Petite Abeille" N°32 - La lecture - Septembre 2000 - magazine édité par le Conseil Général des Hauts-de-Seine


JPEG - 75.5 ko
Cliquez pour agrandir


Nous contacter